Webnews

et… Moustaches pour Movember !

Moustache (italien mostaccio, du grec mustaks, -akos, lèvre supérieure) :

l’attribut des grands hommes.

Les hommes sont de plus en plus nombreux chaque année à se laisser pousser la moustache, cet ornement soyeux porté fièrement afin de sensibiliser l’opinion aux maladies masculines. Les hommes sont invités chaque année à brandir cette pilosité faciale, pour faire le bien tout en s’amusant.

Cette communauté éphémère de poilus distingués se réunie chaque début de mois de novembre afin de se tailler et de se raser de près, pour ensuite ne laisser pousser que la moustache. Cette distinction d’une autre époque interpelle, oriente la conversation, et pointe du doigt cette glorieuse vibrisse.

Ce projet loin d’être tiré par les cheveux, gagne son pari et récolte plus de fonds et plus de partisans chaque année.

Une lèvre sans moustache est nue comme un corps sans vêtement.Guy de Maupassant

Les hommes (Mo Bros) et bien évidemment les femmes (Mo Sistas), cultivent ensemble l’élégance de la pilosité depuis 2003. Quand un attribut de mode et de style embrasse la cause de la santé, on laisse pousser, on taille, on entretien, et on arbore. L’épais duvet doux viendra caresser nos lèvres le temps d’un mois d’Automne, laissant au placard le froid métallique des lames de rasoir. Certains décident même de tailler la barbe fournie qu’ils entretenaient depuis des années, afin que ce mouvement interpelle doublement l’entourage.

A Toulouse cette année notamment, où plusieurs hommes sont venus se séparer de leur fourrure pour la bonne cause, et parfois surtout sous le conseil fortement recommandé de leurs femmes. La transition entre barbus et moustachus ne tient qu’à quelques poils et un véritable courage.

 

 

A l’agence, nous avons décidé de prendre cet évènement dans le bon sens du poil et de lancer une vaste campagne interne de la moustache, une véritable vendetta contre la barbe et le visage glabre.

Quelle soit belle, naturelle, collée ou dessinée, la moustache est le symbole du mois de Novembre, et nous tâchons de lui accorder le style qu’elle mérite.